Lamontagne, Léopold, 1910-1998

Identity area

Type of entity

Person

Authorized form of name

Lamontagne, Léopold, 1910-1998

Parallel form(s) of name

Standardized form(s) of name according to other rules

Other form(s) of name

Identifiers for corporate bodies

Description area

Dates of existence

1910-1998

History

Léopold Lamontagne (1910-1998) a été professeur, écrivain, militaire, traducteur, administrateur, annonceur de radio et musicien, principalement dans les régions d’Ottawa et de Kingston, ON. Il est né à Mont-Joli, Québec, le 9e de 13e enfants. Il a étudié au Séminaire de Rimouski, au Collège de Lévis, à l’École normale supérieure de Québec, à l’Université d’Ottawa et à la Sorbonne, à Paris, où il a finit sa thèse de doctorat en 1955, intitulé Arthur Buies, homme de lettres.
Il a commençé sa carrière comme enseignant en 1934, au Séminaire de Rimouski. Il s’est enrôlé dans l’armée en 1939. A partir de 1941, il a travaillé comme traducteur pour l’armée, tout en poursuivant des études universitaires le soir. De 1948 à 1960, il est enseignant de français, et ensuite chef de Département, au Royal Military College, à Kingston et au Collège militaire royal de Saint-Jean, avec une interlude en France, en 1954, pour poursuivre des études. Lors de son séjour à Kingston, Lamontagne est actif au sein de la communauté francophone, mettant sur pied une école et une paroisse desservant cette population.
En 1961, il devient professeur de Lettres françaises à l’Université Laval, et l’année suivante, il accepte le poste de Doyen de la Faculté. Il quitte le service actif avant de déménager à Québec mais reprend son grade de lieutenant-colonel et travaille avec le Corps-école d’officiers canadiens (CÉOC) à Laval. Il retourne à Ottawa en 1967 pour diriger un service d’admission aux collèges et universités. Tout au long de sa carrière, il poursuit son intérêt dans la traduction, et losqu’il prend prend une retraite préliminaire, en 1975, il commence un commerce de service de traduction. Il prend sa retraite définitive en 1991, à l’âge de 81 ans.
En plus de nombreux articles, discours et présentations, il a publié plus d’une douzaine d’ouvrages dont les suivants: Les Archives régimentaires des Fusiliers du Saint-Laurent (1943); Histoire du Royal 22e Régiment (en collaboration avec Charles-Marie Boissonnault, 1964) et Kingston: son héritage français (1995). Léopold Lamontagne est décédé le 21 juin 1998.

Places

Legal status

Functions, occupations and activities

Mandates/sources of authority

Internal structures/genealogy

General context

Relationships area

Access points area

Occupations

Control area

Authority record identifier

Institution identifier

Rules and/or conventions used

Status

Final

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language(s)

  • French

Script(s)

Sources

Amicus

Maintenance notes

  • Clipboard

  • Export

  • EAC